Comme je suis hyper célèbre et tout à fait modeste, je vous retranscris ici l’interview que j’ai donnée, lors de mon séjour à New-York, pour le magazine Vogue dont j’ai fait la couverture le 31 février 2000.

Comment tu t’appelles ?

Je m’appelle Tania Schlachter mais c’est un peu long alors vous pouvez m’appeler Tamtoo.

Depuis quand dessines – tu ?

Depuis l’âge de deux ans. Mes plus belles créations datent de cette époque mais je les garde égoïstement secrètes.
Après une option Arts Plastiques au lycée, j’ai obtenu un Master en Arts Visuels. C’est pareil sauf qu’il est commun d’avoir un peu d’égo dans les études supérieures et visuels ça sonne mieux que plastiques.

Comment travailles – tu ?

Assise la plupart du temps même si cela fait râler mon ostéopathe.

Je voulais dire, avec quel matériel ?

Pour tout ce qui est fait à la main, je travaille avec de l’encre de Chine, des encres colorées et de l’aquarelle. L’eau a toujours été mon élément. Il m’arrive parfois de travailler aux crayons de couleur quand je suis nostalgique et veux fuir le monde flippant des grandes personnes.

Pour le travail dit “numérique” je dessine sur un Ipad Pro avec son stylet magique. J’utilise le logiciel Procreate et, bien sûr, la suite Adobe.

Je fais aussi de la peinture, des maquettes, du travail en carton, de la peinture sur cailloux, des collections de coquillages, de la photo, du cosplay….oui, la créativité a toujours été quelque chose de compliqué pour moi…

As – tu un agent ?

Oui, mais comme il est aussi espion je ne peux dévoiler son identité. C’est pour votre propre sécurité.

Mais je l’aime fort et je l’embrasse.

Acceptes – tu des commandes ?

Qui bosse en amont chez vous ? Faut le virer hein… C’est mon fond de commerce les commandes ! Bon, bien sûr, en parallèle j’ai des projets personnels que j’essaye de mettre sur les étagères des gens. Coucou les éditeurs …

Il parait que tu as une double vie professionnelle

Aha ça bosse quand même un peu chez Vogue !
C’est exact ! C’est mon côté espion…sauf que là je peux vous en parler. Je suis aussi professeure d’Arts Plastiques. Si vous avez suivi, vous comprenez que ça n’est pas dans le supérieur. J’apprends les Arts à des jeunes de 8 à 18 ans (mais ça marche aussi de 3 à 100 ans). Tout le monde sait dessiner mais pour savoir encore mieux, encore plus juste, il faut savoir regarder et comprendre comment les gens, les objets, les espaces sont construits et s’articulent. Bref, apprendre à observer. Et dessiner. Tout le temps. Même en dormant. Ils sont contents.
Je leur transmets mes compétences en leur faisant pratiquer toutes sortes de techniques artistiques afin de cultiver leur créativité.
J’essaye aussi de leur enseigner le langage des images qui n’est pas très bruyant mais nous dit beaucoup de choses, partout, tout le temps.

Et puis surtout je leur apprends à avoir confiance en eux, à être autonomes et à devenir des adultes responsables et (im)matures.

As – tu un don ?

Evidemment ! Je parle aux chats. Mais ils ne me répondent jamais. Ces égoïstes refusent de me livrer le secret de la domination du monde !

Le mot de la fin ….

Vivez enfants et faites beaucoup d’heureux.